Le tchat Alateen – http://chat-fr.alateen.net Le tchat Alateen est fermé jusqu’à prochain avis. Dans le passé, les tentatives pour ouvrir un tchat pour les Alateen se sont heurtées à la peur du piratage et de la pédophilie. En 2008 les finlandais ont rapporté la mise en place d’un tchat pour les Alateen, Alateen Kolo, Kolo signifie petit nid, endroit où l’on se sent en sécurité. Ecoutons les finlandais : « Nous savons que de nombreux enfants ont désespérément besoin d’aide. Si les vieilles solutions ne marchent pas essayons les nouvelles. » Les Services mondiaux ont demandé de ne pas communiquer sur le sujet tant qu’ils n’auraient pas mis en place un tchat sécurisé sur leur propre site. C’est chose faite aujourd’hui. Ce logiciel a été présenté lors de le Conférence des Services Mondiaux 2010.

En 2011, six régions des Etats-Unis avaient des salons de tchat Alateen. Un salon de tchat francophone existait dès l’été 2011 pour le Québec. et à la question posée aux services mondiaux pour savoir si les français pouvaient participer à ce tchat, la réponse était oui. Il restait à faire ouvrir un salon de tchat à une heure plus propice pour les européens car le tchat du Québec a lieu à 0h30 ! Les instructions ont été traduites en français de France (clavardage = tchat). A l’initiative de quelques guides Alateen francophones français, belges et suisses, les services mondiaux avait mis en place un salon de tchat pour les Alateen francophones. Le tchat a commencé, tout doucement une fois par mois, le deuxième lundi de 20h à 21h.

Depuis l’été 2013 et jusqu’à novembre 2017 une réunion de tchat supplémentaire à lieu le quatrième lundi du mois. Les guides Alateen devaient s’enregistrer selon les critères de chaque pays. Pour la Suisse, il était nécessaire qu’ils aient signé le contrat moral de guide Alateen. Les Alateen s’enregistrent sur le site. Pour s’inscrire, il suffisait d’aller sur cette page : http://chat-fr.alateen.net Si l’on clique sur « S’inscrire », on peut lire les conditions d’utilisation très strictes qui font de ce tchat un espace sûr pour que les Alateen puissent partager. Tous leurs partages étaient relus par les guides avant d’être validés et visibles par tous les participants. Il n’était pas permis de donner des informations personnelles telles que adresse ou numéro de téléphone. Les jeunes ne pouvaient entrer en contact en privé. Les guides Alateen avaient reçu un entraînement par les Services mondiaux.

Le salon était agréable et convivial. Il existait un espace de discussion réservé aux guides et un salon de formation pour les guides. Nous espérions que ce tchat allait être une solution pour les jeunes qui n’ont pas la possibilité d’assister à une réunion Alateen près de chez eux. Ils étaient encouragés à rentrer en contact avec le groupe Al-Anon le plus proche de chez eux et à demander la mise en place d’un groupe Alateen en face à face. A terme, le tchat ne devait pas constituer une concurrence pour les groupes Alateen mais au contraire pourrait être un moteur pour l’éclosion de nouveaux groupes Alateen. Les guides Alateen francophones