1. Recherchez-vous constamment l’approbation et l’assentiment?
  2. Êtes-vous incapables de reconnaître vos talents?
  3. Avez-vous peur de la critique?
  4. Avez-vous tendance à faire plus que votre part?
  5. Avez-vous eu des problèmes avec votre propre comportement compulsif?
  6. Recherchez-vous la perfection?
  7. Êtes-vous anxieux quand tout va bien dans votre vie, anticipant continuellement des difficultés?
  8. Vous sentez-vous plus vivant au milieu d’une situation de crise?
  9. Vous sentez-vous encore responsable des autres, comme vous le faisiez avec l’alcoolique dans votre vie?
  10. Vous inquiétez-vous facilement des autres, tout en trouvant difficile de vous occuper de vous-même?
  11. Vous isolez-vous des autres?
  12. Avez-vous peur devant des personnes en colère ou faisant figure d’autorité?
  13. Avez-vous l’impression que les gens et la société en général abusent de vous?
  14. Avez-vous des problèmes dans vos relations intimes?
  15. Confondez-vous la pitié et l’amour, comme vous le faisiez avec l’alcoolique?
  16. Attirez-vous et/ou recherchez-vous les gens qui ont un comportement compulsif et/ou abusif?
  17. Vous agrippez-vous à vos amis parce que vous avez peur d’être seul?
  18. Vous arrive-t-il souvent de vous méfier de vos propres sentiments et de ceux exprimés par les autres?
  19. Avez-vous de la difficulté à identifier et à exprimer vos sentiments?

Si vous avez répondu oui à quelques unes de ces questions, c’est sans doute que vous avez été affecté par l’alcoolisme d’un proche. L’alcoolisme est une maladie qui affecte toute la famille: ceux d’entre nous qui ont vécu dans le contexte de cette maladie étant enfant éprouvent des problèmes spécifiques que les groupes familiaux Al-Anon aident à résoudre. Il existe des réunions spécialement destinées aux adultes enfants d’alcooliques (AEDA). Vous les trouverez dans la liste de nos réunions.