Les Douze Etapes

"C’est l’outil le plus précieux proposé par le "programme", sa colonne vertébrale en quelque sorte. Ces étapes, au nombre de 12, me guident dans mon changement de mode de pensée et d’attitude.

Les trois premières étapes me proposent d’accepter que je ne peux rien faire contre l’alcoolisme de ma femme et que, si je veux vivre une vie décente et sereine, il me faut cesser de lutter. J’ai dû apprendre à me détacher, non pas de ma femme, mais de sa maladie.

Les trois étapes suivantes me permettent d’apprendre à me connaître. Avant de participer aux groupes Al-Anon, je savais qui étaient les membres de ma famille, mais pas du tout qui j’étais. Ces étapes m’ont permis de m’approprier ma vie. En me connaissant mieux, je suis moins à la merci du jugement des autres et je ne les laisse plus me manipuler comme auparavant.

Les étapes six à neuf me suggèrent de faire la paix avec mon passé. Bien sûr, j’ai toujours agi "par amour" mais je dois reconnaître que, malgré mon désir de bien faire, j’ai eu des réactions nuisibles pour les autres. J’ai empêché ma femme de prendre la responsabilité de sa vie et, ce faisant, j’ai retardé la crise qui l’a poussée à se soigner. En regardant en face les actions négatives que j’ai eues, je me suis débarrassé de ce terrible sentiment de culpabilité qui me rongeait.

Les dernières étapes sont des étapes "d’entretien", de "stabilisation". Elles me poussent à mettre en pratique dans ma vie de tous les jours et dans tous les domaines de ma vie ce que j’ai appris dans les étapes précédentes. Elles m’indiquent également que, pour garder vivant ce que j’ai reçu, je dois le partager avec d’autres."

Pierre

Les Douze Etapes

Ces Douze Étapes, adoptées par Al-Anon presque mot pour mot des Douze Étapes des Alcooliques Anonymes ont été un outil de croissance spirituelle pour des millions de membres Al-Anon/Alateen. Lors des réunions, les membres Al-Anon/Alateen partagent les leçons spirituelles tirées de la mise en pratique de ces Étapes.

    1. Nous avons admis que nous étions impuissants devant l'alcool - que notre vie était devenue incontrôlable.

    2. Nous en sommes venus à croire qu'une Puissance supérieure à nous-mêmes pouvait nous rendre la raison.

    3. Nous avons décidé de confier notre volonté et notre vie aux soins de Dieu tel que nous Le concevions.

    4. Nous avons procédé à un inventaire moral, sérieux et courageux de nous-mêmes.

    5. Nous avons avoué à Dieu, à nous-mêmes et à un autre être humain la nature exacte de nos torts.

    6. Nous avons pleinement consenti à ce que Dieu élimine tous ces défauts de caractère.

    7. Nous Lui avons humblement demandé de faire disparaître nos déficiences.

    8. Nous avons dressé une liste de toutes les personnes que nous avions lésées et nous avons consenti à leur faire amende honorable.

    9. Nous avons directement réparé nos torts envers ces personnes quand c'était possible, sauf lorsqu'en agissant ainsi, nous pouvions leur nuire ou faire du tort à d'autres.

    10. Nous avons poursuivi notre inventaire personnel et promptement admis nos torts dès que nous nous en sommes aperçus.

    11. Nous avons cherché, par la prière et la méditation, à améliorer notre contact conscient avec Dieu tel que nous Le concevions, Le priant seulement de nous faire connaître Sa volonté à notre égard et de nous donner la force de l'exécuter.

    12. Comme résultat de ces étapes nous avons connu un réveil spirituel et avons essayé de transmettre ce message à d'autres et de mettre ces principes en pratique dans tous les domaines de notre vie.

© Copyright Groupes familiaux Al-Anon de Suisse romande et italienne

©Copyright images: https://unsplash.com/