Professionnels

Information publique

Il est essentiel que les gens qui souffrent de l’alcoolisme d’un proche puissent trouver l’aide dont ils ont besoin, et notre association est encore trop peu connue. De plus, les gens craignent souvent de venir dans un groupe et de s’exprimer devant d’autres gens. Sans compter que les proches de personnes alcooliques ont déjà tendance à s’isoler et qu’ils ont souvent perdu l’habitude de communiquer.

Les professionnels, qui ont assisté à une information publique, décèlent plus facilement qu’une personne est alcoolique ou qu’un proche est affecté par la consommation d’alcool de quelqu’un d’autre et qu’ils hésitent moins à parler du problème avec les personnes concernées.

C’est pourquoi nous avons à coeur de nous faire connaître des professionnels car leur connaissance de notre association et leurs recommandations sont fondamentales.

Comment ça se passe?

La plupart des groupes organisent des séances ouvertes auxquelles toute personne intéressée peut participer. Vous pouvez obtenir les lieux et horaires des séances ouvertes de votre région en appelant la permanence téléphonique.

Nous sommes également prêts à venir partager avec tout groupe de personnes intéressées notre expérience de vie auprès d’un alcoolique et surtout notre expérience de rétablissement. C’est ce que nous appelons une «information publique».

Ces informations publiques sont souvent organisées avec les AA (Alcooliques Anonymes). En effet, nos récits de vies et nos maladies sont généralement si imbriquées qu’il nous semble éclairant de les présenter conjointement. Le fait que nous puissions parler ensemble de nos expériences douloureuses, reconnaissant mutuellement les torts que nous nous sommes causés, démontre aussi l’apaisement que nos deux associations nous aident à trouver.

En règle générale, nous sommes quatre personnes: deux participants à Al-Anon et deux participants à AA. Dans un premier temps, nous présentons le fonctionnement de nos maladies et de nos associations puis nous faisons chacun un témoignage (un témoignage AA et un témoignage Al-Anon). Nous laissons également une large place aux questions.

Nous avons remarqué qu’une durée d’une heure et demie était confortable, mais nous avons parfois effectué des présentations plus courtes (20 minutes) ou d’autres beaucoup plus longues (1/2 journée).

Nous nous sommes déjà exprimés devant de grands auditoires ou devant des classes, mais il nous est également arrivé de partager avec de très petits groupes (3 personnes) ou parfois même avec un seul professionnel désireux de nous connaître. Nous adaptons au mieux notre présentation à chaque demande.

Ces informations publiques sont gratuites dans la mesure où le fait de partager notre expérience – que ce soit lors de nos réunions ou lors d’une information publique – est pour nous un moyen de nous rétablir. «C’est seulement en gardant vivant ce que nous avons reçu que nous pouvons le conserver».

Si vous souhaitez organiser une information publique, vous pouvez prendre contact avec l’Intergroupe/Comité d’information publique de votre canton à l’adresse suivante: info@alanon.ch

Vous pouvez également joindre le comité d’information publique de votre canton en appelant la permanence téléphonique et en demandant le numéro de contact de «l’intergroupe» du canton qui vous concerne.

Liste des institutions

Des informations publiques ont eu lieu ou se déroulent régulièrement dans les institutions suivantes:

NB : Selon leurs traditions, les groupes familiaux Al-Anon n’appuient, ni ne condamnent le travail d’aucune institution.

Dans le canton de Fribourg:

  • Ecole du personnel soignant
  • Hôpital cantonal de Fribourg
  • Le Torry, Centre de traitement des dépendances spécialisé en alcoologie
  • Police cantonale

Dans le canton de Genève:

  • Armée du Salut, Centre Espoir (pour les assistants sociaux)
  • Bibliothèque de Versoix (ouvert à tous)
  • Centre de santé des Pâquis (pour les médecins et thérapeutes du centre)
  • Croix Bleue
  • Croix rouge genevoise, Action Santé
  • Ecole des Parents
  • Ecole de Culture Générale (Journées de santé)
  • Ecole d’Hygiénistes dentaires (CEFOPS) (pour les étudiants)
  • Fédération Genevoise de la Prévention de l’Alcoolisme (FEGPA)
  • F-info (pour les responsables de l’association)
  • Fondation des services d’aides et de soins à domicile (FSASD) (pour les aides à domicile en formation)
  • Fondation Phenix, Centre L’Envol
  • Hôpitaux universitaires de Genève, Petit-Beaulieu (pour le groupe des proches)
  • Hôpitaux universitaires de Genève, Belle-Idée (pour les assistants sociaux des HUG)
  • Institut d’Etudes Sociales (IES) (pour les étudiants)
  • La Main Tendue (pour les répondants à la permanence téléphonique)
  • Le Biceps – Bureau central d’Aide Sociale (pour les responsables)
  • Mairie de Versoix (ouvert à tous)
  • Office protestant du couple et de la famille (pour les thérapeutes)
  • Organisations internationales (CERN, OMM, UIT) (pour les assistants sociaux)
  • Police genevoise
  • Service de Protection de la Jeunesse (pour les assisants sociaux de la PDJ)
  • Université de Genève, Consultation psychologique pour jeunes adultes
  • Université de Genève, Antenne Santé Université
  • Viol-secours

Dans le canton de Neuchâtel:

  • Collège des Terreaux, Neuchâtel
  • Ecole secondaire, La Neuveville.

Dans le canton du Valais:

  • Antenne François-Xavier Bagnoud (soins palliatifs)
  • Club Emploi (Sion, St-Maurice)
  • Cycles d’orientation (Ayent, Leytron, Savièse, Nendaz)
  • Ecole de commerce (Sierre)
  • Ecole d’infirmières (Monthey)
  • Ecole d’infirmières (Sion)
  • Groupes des jeunes de Conthey-Vétroz (Saillon)
  • Groupe des jeunes d’Ardon Fun God

Dans le canton de Vaud:

  • Clinique La Métairie (Nyon) (pour le groupe des proches)
  • Clinique du Vallon, Hôpital psychiatrique (Lausanne)
  • Croix Bleue (Renens)
  • Ecole d’études sociales (EESP)
  • Ecole de Soins infirmiers de Subriez (Vevey)
  • Ecole cantonale vaudoise de soins infirmiers
  • Haute Ecole de la Santé La Source (Lausanne)
  • Fondation des Oliviers (Le-Mont-sur-Lausanne)
  • Groupement romand d’accueil et d’action psychiatrique (Graap, Yverdon)
  • Ensemble hospitalier de la Côte – hôpital de Morges (auprès de l’école d’infirmières et du personnel soignant)
  • Hôpital de St-Loup (Pompaples)
  • Hôpital de Lavaux (Cully)
  • Journées de l’ISPA (Lausanne)
  • La Main Tendue
  • Office des Ecoles en santé (auprès des médiateurs, animateurs-santé et infirmières scolaires)
  • Organisme médico-social vaudois (OMSV)

© Copyright Groupes familiaux Al-Anon de Suisse romande et italienne